Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
Génération Pêche
generationpeche.fr Le site d'informations de la pêche en France
Génération Pêche
> > > Etape 17 - Mercredi 19 juillet - La Mure / Serre-Chevalier

Etape 17 - Mercredi 19 juillet - La Mure / Serre-Chevalier

183 km

Les animations de l'étape

  • Ne ratez pas la caravane Génération Pêche sur les routes de cette étape !
  • Stand hors village départ à Saint-Sorlin d'Arves (73) : accueil assuré par la Fédération de la pêche de Savoie au stand Génération Pêche situé au Lac du Laitelet, sous le col de la Croix de Fer.
  • Animation pêche à Valbonnais (38) : animation du stand à Valbonnais et animation pêche au lac du camping.
  • Vue du ciel à Saint-Colomban-des-Villards (73) : une bâche Génération Pêche sera déployée par la Fédération de la pêche de Savoie et l'association de pêche Saint-Jean de Maurienne.
  • Animation pêche à Saint-Sorlin d'Arves (73) : ne manquez pas l'initiation pêche au Lac du Laitelet (sous le col de la Croix de Fer), organisée par la Fédération de la pêche de Savoie.
  • Stand hors village arrivée à Saint-Sorlin d'Arves (73) : accueil assuré par la Fédération de la pêche de Savoie.

Les sujets Presse

Une envie de reportage ? Vous souhaitez interviewer un représentant de la caravane Génération Pêche ? Vous voulez nous rencontrer sur place ? Contactez le service presse de la Fédération nationale de la pêche en France :

01 48 24 84 75 / 06 79 88 55 12 / presse@federationpeche.fr

La Guisane, rivière emblématique des Hautes-Alpes (05)

Rivière emblématique des Hautes Alpes qui associe qualité de pêche et beauté du paysage, la Guisane prend sa source dans la réserve naturelle nationale de Combeynot, proche du col du Lautaret, en plein cœur du Parc National des Ecrins. La richesse et la spécificité des zones humides qui jalonnent sa source lui ont valu une reconnaissance en termes de préservation des milieux aquatiques puisqu’un arrêté protection de biotope a été pris.

Sur sa partie supérieure, en amont du village Le Lauzet, la pente est très forte. C’est alors un torrent vif avec peu d’eau. Les nombreux blocs et rochers forment cependant de multiples petites cascades et abris marqués. La température très froide et l’oxygénation importante conviennent parfaitement aux truites ainsi qu’aux saumons de fontaine qui la peuplent jusqu’aux sources.

Plus en aval, c’est toujours une rivière très rapide. La pente ne diminuant que légèrement, la Guisane ne s’accorde que peu de repos. Le débit, beaucoup plus important, exige prudence et expérience.

La Guisane finit son parcours dans la Durance à Briançon.

Globalement, les pêcheurs pratiquent la technique du toc et de la cuiller mais certains préfèrent la mouche, en particulier sur les parcours entre Le Monetier-les-Bains et La Salle-les-Alpes, secteurs intéressants en fin de saison.

Le Lac du Pavé, un "Lac Sentinelle" (05)

Situé à quelques kilomètres du Col du Lautaret, à 2820 mètres d'altitude, en plein cœur du Parc National des Ecrins, le Lac du Pavé fait partie de la vingtaine de lacs alpins qui constituent le réseau des « Lacs Sentinelles ».

La vocation du réseau "Lacs Sentinelles" est triple :

  • améliorer les connaissances sur le fonctionnement des lacs d’altitude,
  • identifier les menaces qui pèsent sur ces lacs, notamment celles liées aux changements globaux,
  • définir, à terme, les actions de gestion à engager sur ces milieux, afin de mieux les préserver.


Coordonné par Asters, Conservatoire d'Espaces Naturels de Haute-Savoie, le réseau réunit des gestionnaires d'espaces protégés et de milieux aquatiques, des scientifiques et des usagers des lacs d'altitude, dont font partie les associations de pêche. Leurs attributions sont partagées :

  • les gestionnaires agissent sur le terrain en assurant la surveillance des lacs sur le long terme,
  • les scientifiques sont garants de la qualité et de l'analyse des données collectées. Ils aident l'ensemble des acteurs à mieux comprendre le fonctionnement de ces systèmes et les enjeux en présence,
  • les usagers des lacs (pêcheurs, promeneurs, etc…) partagent leurs attentes concernant le devenir des lacs et apportent leur connaissance historique des sites et des pratiques associées.

L’Isère, des sites de pêche entre lacs de montagne, torrents et rivières de plaines (38)

Lac de Monteynard-Avignonet
Le Lac de Monteynard Avignonet est un lac de barrage. Il s’étend sur superficie de 657 hectares. Il s’agit un Grand Lac Intérieur. On retrouve dans ce lac une grande diversité de poissons (brochets, truites, sandres, perches, brème, gardons, et autres poissons blanc) susceptibles de satisfaire de nombreux pêcheurs. Les non-pêcheurs ne resteront pas insatisfaits du fait des nombreuses activités pouvant être pratiquées et proposées sur ce plan d’eau (planche à voile, canoë, randonnées, etc.).

Le Vénéon
Le Vénéon est un torrent, affluent de la Romanche. Il s’agit d’un des plus remarquable cours d’eau de l’Isère. Venez apprivoiser ce torrent tumultueux et pêcher des truites farios de qualités au pied des sommets dans une eau cristalline au travers de paysages magnifiques.

La Bonne
La Bonne est un affluent du Drac qui prend sa source dans le Parc National des Ecrins. Il s’agit d’un cours d’eau poissonneux aux profils variés. Que vous soyez amateur de torrents de montagne ou de rivières de plaine, la Bonne sera sans aucun doute ravir le pêcheur que vous êtes.

Lacs de montagne
Le département de l’Isère est pourvu d’une grande densité de lacs présentant une altitude supérieure à 1500m (plus de 60 lacs). Ces lacs sont généralement situés dans des cadres préservés et sauvages. Ils sauront contenter tous les pêcheurs de par leur diversité.

Mieux connaître les plus hauts lacs piscicoles de France (73)

La Fédération de la pêche de Savoie s’est lancée en 2010 dans un programme d’étude pluriannuel d’une partie de ses nombreux lacs de montagne. L'objectif ? Analyser l’ensemble des composantes de ces milieux : l’eau, les sédiments (qui permettent de retracer l’histoire de ces lacs jusqu’à 2000 ans) et toute la vie aquatique, du microscopique jusqu’au poisson, afin de décrypter le fonctionnement encore mystérieux de ces lacs d’altitude.

Durant l’été 2017, l’ensemble des 30 lacs examinés durant ces 6 années de recherches fera l’objet d’une visite annuelle visant à compléter les données produites. Ce sera notamment le cas des lacs des Cerces (2410m) et Rond des Rochilles (2459m), situés juste sous le mythique Col du Galibier (2642m), où Bertrand Lohéac relèvera les sondes thermiques enregistreuses laissées à demeure depuis 2013.

Clin d'oeil de l'étape