Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
Génération Pêche
generationpeche.fr Le site d'informations de la pêche en France
Génération Pêche
> > Les fiches poissons

Les fiches poissons

5 résultats

  • Black-bass

    Black-bass
    Famille :

    Centrarchidés

    Micropterus salmoïdes  -  Découvert par Lacépède en 1802

    Noms locaux :

    achigan, perche noire, perche d’Amérique…

    Aspect : corps de forme allongée et trapue. Le maxillaire inférieur déborde la mâchoire supérieure et l’un comme l’autre sont garnis de nombreuses dents.

    Couleur : dos vert-bronze et ventre blanc. Une bande sombre s’étend le long des flancs vert-olive à reflets argentés.

    Taille : de 20 à 35 cm (pour un poids de 300 à 500 g). Le black-bass dépasse rarement 50 cm pour un poids de 2 kg.

    Le black-bass affectionne les eaux lentes ou stagnantes, bien enherbées, chaudes en été et tempérées en hiver. Il mange tout ce qui est consommable (insectes, vers, têtards…) avec une prédilection pour les petits poissons.
    Durant le printemps, le mâle prépare un nid en forme de cuvette où la femelle dépose ses oeufs. La ponte est farouchement gardée par le mâle qui protège ensuite les alevins durant 2 à 3 semaines.

    A savoir

    En France, on pêche le black-bass au ver manié ou aux leurres, à proximité immédiate des herbiers. Sa recherche est particulièrement attractive et sa défense vigoureuse.

  • Grémille

    Grémille
    Famille :

    Percidés

    Gymnocephalus cernua  -  Découvert par Linné en 1758

    Noms locaux :

    goujon-perche, grimaud, perche goujonnière, acérine…

    Aspect : corps fuselé, rugueux au toucher, surmonté de deux dorsales, la première épineuse, la suivante souple. Pédoncule caudal long.

    Couleur : ensemble du corps sombre, brun-verdâtre, taché de brun foncé.

    Taille : 10 à 12 cm.

    La grémille vit en groupes dans les eaux stagnantes ou lentes, à fond de sable ou de limon. Carnivore, elle consomme des larves diverses. La ponte printanière comporte plusieurs milliers d’oeufs agglutinés dans un ruban.
    Et parce que le pêcheur l’ignore souvent, elle n’hésite pas à se rappeler à lui, en mordant sur les lignes garnies d’un ver… et en emportant l’appât !

    A savoir

    Accrochée à l’extrémité d’un ver, elle hérisse ses nageoires, montre une agressivité forte, mais sa taille réduite n’impressionne pas le pêcheur.

  • Perche

    Perche
    Famille :

    Percidés

    Perca fluviatilis  -  Découvert par Linné en 1758

    Noms locaux :

    percot, hürling, perchaude, piche, pierche, perchelle, boyat…

    Aspect : corps rugueux doté d’une première dorsale épineuse.

    Couleur : la perche se reconnaît aisément aux bandes noires qui strient ses flancs. Ses nageoires pelviennes, anales et caudales sont rouges.

    Taille : 15 à 25 cm (200 à 500 g). Les plus gros sujets dépassent 50 cm pour un poids d’environ 2 kg.

    La perche fréquente les eaux calmes (rivières à courant lent, étangs et lacs) de toute la France. Les jeunes vivent en bancs denses, les gros sujets étant quant à eux souvent solitaires.
    Les perches recherchent, en bandes organisées, des proies de diverses tailles : invertébrés, alevins et poissons. La ponte se déroule de février à avril. Vorace, la perche s’intéresse à tout ce qui est en mouvement et la clé du succès résidera dans l'animation de l'appât. Utilisez des vers et de petits vifs en automne ou en hiver. À noter : la couleur rouge semble attirer les perches qui se situent souvent à proximité des obstacles.

    A savoir

    Dans certains plans d’eau, les perches demeurent de petite taille : c’est la conséquence de la surpopulation et non l’effet d’un nanisme héréditaire. Ajoutez des brochets au plan d’eau et les perches naines disparaîtront !

  • Perche-soleil

    Perche-soleil
    Famille :

    Centrarchidés

    Lepomis gibbosus  -  Découvert par Linné en 1758

    Noms locaux :

    boer, calicoba, perche arc-en-ciel...

    Aspect : corps aplati de forme arrondie.

    Couleur : l’apanage de ce poisson est la magnificence de ses couleurs qui vont du bleu à l’orangé. D’où son nom de perche arc-en-ciel.

    Taille : la perche soleil dépasse rarement les 7 cm.

    La perche-soleil colonise les eaux stagnantes ou lentes et tout courant l’éliminera irrémédiablement. Elle vit en bandes, sauf à l’époque de la reproduction, période durant laquelle les mâles s’isolent sur les nids. Très vorace, elle s'attaque à de nombreuses proies de toutes tailles (vers, invertébrés, alevins) et se capture facilement à la ligne. À noter : la perche soleil vit très bien en aquarium.

    A savoir

    Vous voulez reconnaître le mâle perche-soleil de sa femelle ? Rien de plus simple : l’espèce étant l’une des rares où la différentiation sexuelle est possible hors période de reproduction.
    Cherchez la tâche rouge marquant l'extrémité de l'opercule. S’il y en a une, c’est un monsieur, s’il n’y en a pas, c’est une dame !

  • Sandre

    Sandre
    Famille :

    Percidés

    Stizostedion lucioperca  -  Découvert par Linné en 1758

    Noms locaux :

    perche-brochet, sandron, sandrette…

    Aspect : corps élancé, rugueux au toucher, précédé d’une tête allongée. La bouche, largement fendue est armée d’une dentition forte comprenant six "canines".

    Couleur : brun-vert, couleurs sombres.

    Taille : de 40 à 50 cm pour un poids de 1 à 2 kg, certains sujets atteignant 1m et une dizaine de kilos.

    Originaire d’Europe centrale et actuellement présent dans toute la France, le sandre se plaît dans les eaux calmes, lentes, tempérées et vastes. S’il a une activité essentiellement crépusculaire, il peut également chasser en pleine journée.
    Les adultes mangent principalement des poissons qu’ils chassent en bancs parfois denses et très mobiles. Ils ne dédaignent pas vers et larves diverses.
    La ponte se déroule entre avril et juin. Le sandre se pêche le plus souvent avec de petits vifs à proximité du fond mais mord également au mort manié, à la tirette et aux leurres souples. À noter : ce poisson s’avère souvent lunatique en été, quand les eaux sont chaudes…

    A savoir

    Les sandres, jusqu’à 2 kg, vivent en bancs et chassent ainsi les petits poissons à la façon d’une meute sur des distances parfois importantes. Les plus gros sujets demeurent solitaires.

5 résultats sur 5