Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
Génération Pêche
generationpeche.fr Le site d'informations de la pêche en France
Génération Pêche
> > > Etape 9 - Dimanche 9 juillet- Nantua / Chambéry

Etape 9 - Dimanche 9 juillet- Nantua / Chambéry

181 km

Les animations de l'étape

  • Ne ratez pas la caravane Génération Pêche sur les routes de cette étape !
  • Visibilité en bord de route à Lucey (73) : 4 pêcheurs de l’association de pêche de Yenne porteront les couleurs du tour au milieu du Rhône, sur le point de vue du pont de Lucey.
  • Visibilité en bord de route à Meyrieux Trouet (73) : retrouvez les pêcheurs de la Fédération de la pêche de Savoie et de l'association des Pêcheurs Chambériens.
  • Vue du ciel à Meyrieux Trouet (73) : les pêcheurs de la Fédération de la pêche de Savoie déploieront une bâche Génération Pêche.
  • Stand arrivée à Chambéry (73) : accueil assuré par la Fédération de la pêche de Savoie.

Les sujets Presse

Une envie de reportage ? Vous souhaitez interviewer un représentant de la caravane Génération Pêche ? Vous voulez nous rencontrer sur place ? Contactez le service presse de la Fédération nationale de la pêche en France :

01 48 24 84 75 / 06 79 88 55 12 / presse@federationpeche.fr

Au Lac du Bourget, on pêche sur le plus grand lac de France (73)

Le Lac du Bourget est le plus grand lac naturel de France (en volume) avec 3,6 milliards de m3 d’eau douce, soit l’équivalent de l’ensemble de la consommation annuelle domestique de France. Le lac a des dimensions hors normes : 4 450 ha, 18 km de longueur, entre 1,6 et 3,5 km de largeur et une profondeur moyenne de 85 m et 145 m au plus profond. La température de l’eau est d’environ 7 °C en janvier et de 23 °C en juillet.

Ancré à 232 m d’altitude dans un cadre magnifique, il s’étire sur un axe Nord/Sud, de la Chautagne avec le Rhône et ses marais, jusqu’au Bassin Chambérien. Côté Ouest, la chaine de l’Epine et sa Dent du Chat (1 390 m), dernier contrefort du Jura, plonge directement dans le lac et forme une longue côte sauvage. Le rivage Est prend des allures de station balnéaire autour d’Aix-les-Bains.

Pour autant, les Massifs de la Chambotte et des Bauges avec le Revard (1 562 m), qui surplombent cette cité thermale, sont là pour rappeler le contexte naturel et préservé du lac.

33 espèces de poissons

La pêche est présente depuis des millénaires sur le Lac du Bourget, comme en témoigne la présence de différentes cités lacustres préhistoriques (sites palafittiques), pour exploiter cette ressource vivrière. Le lac accueille une richesse piscicole remarquable avec 33 espèces recensées. Depuis le début des années 2000, la très nette amélioration de la qualité des eaux et les mesures de gestion dans le cadre des contrats de bassin versant ont permis un important développement de la population de lavarets mais également des carnassiers tels que le brochet ou la perche. Outre ces trois espèces, le lac abrite historiquement d’autres poissons à forte valeur halieutique : truite lacustre, omble chevalier, sandre, carpe… et plus récemment le silure.

Aujourd’hui, la pêche est un loisir pratiqué à la ligne, du bord ou en bateau, par plus de 2 500 pêcheurs à l’année. Ces derniers pêchent de plus en plus de manière sportive avec remise à l’eau des captures et la consommation du poisson n’est plus systématique. Il reste 10 pêcheurs professionnels aux engins qui commercialisent leurs captures.

Grâce à la qualité halieutique du lac et sa renommée, la pêche de loisir est aussi devenue une activité touristique à part entière puisque, tous les ans, 5 000 pêcheurs de toute la France et de l’étranger viennent pêcher à la journée ou en séjour. Les retombées économiques directes pour le territoire ont été estimées à plus de 1,5 million d’euros sur 2012 (étude Versant Sud Développement).

L'anecdote

Une première en France : en 2014, le Lac du Bourget a accueilli les championnats du monde de pêche des carnassiers en bateau. La France avait été sacrée vice-championne derrière l’Ukraine.

Des nouvelles de la truite lacustre sur le bassin versant du Lac du Bourget (73)

Depuis plusieurs années, la Fédération de la pêche de Savoie étudie la population de truites lacustres sur le bassin versant du Lac du Bourget. Cette espèce emblématique et patrimoniale des lacs alpins méritait une réflexion à part en entière, du fait de la complexité de son cycle de vie, partageant son temps entre le lac, zone de croissance, et la rivière, zone de reproduction. Après une période de déclin lié à l’artificialisation et la dégradation des affluents, de nombreux travaux de restauration sur ces derniers ont été entrepris et une politique de repeuplement a été menée dans le but de reconstituer une population viable et abondante.

L’objectif du suivi est d’étudier trois grands axes : l’efficacité de la reproduction naturelle, des actions de repeuplement et des actions de restauration du continuum lac/affluents en lien avec l’espèce. L'étude a pu être menée grâce au retour d’informations des pêcheurs amateurs et professionnels et à des pêches électriques d’inventaire.

Les premiers résultats du suivi seront publiés au cours de l’année 2018. Une chose est sûre, l’étude sera reconduite pour au moins 3 ans afin de compléter les données récoltées et d’approfondir nos connaissances sur son comportement. Il reste encore du chemin à faire, mais sur le long terme toutes ces actions permettront de retrouver une population forte et en bonne santé.

Clin d'oeil de l'étape