Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
Génération Pêche
Générationpêche.fr Le site d'informations de la pêche en France
Génération Pêche

Les principaux fils de pêche

Si le fil en nylon est le plus connu et le plus utilisé des fils pour la pêche, il existe une grande variété de fils fabriqués à partir d'autres matières offrant des caractéristiques différentes.
Suivant les techniques que vous pratiquerez, l'emploi de tel ou tel type de fil vous permettra d'augmenter le confort de pêche, la résistance de votre ligne à l'abrasion et aux dents, ou encore la transmission de l'information dans votre ligne.
Vous trouverez ici la présentation des principaux types de fils et leurs caractéristiques.

Lorsque vous trouverez des informations sur les fils à utiliser pour votre ligne ou lorsque que vous irez en magasin, vous constaterez que les fils sont généralement classés en fonction de leur diamètre et/ou de leur résistance supposée. Si les deux sont en partie liée, la corrélation entre les deux diffère largement d'une matière à une autre ou même d'une marque à une autre pour la même matière.

Ainsi vous trouverez généralement sur les bobines les deux informations.

Critère de choix

Le diamètre : c'est le diamètre du fil, il est exprimé en centième de millimètre. Par exemple, lorsque l'on parle d'un fil de 10/100 pour un bas de ligne, il s'agit d'un fil ayant un diamètre de 0,1 mm. Un fil de 100/100 fera donc 1 mm de diamètre.

Le choix du diamètre d'un fil relève de plusieurs paramètres. Comme nous l'avons vu, le diamètre aura une influence sur la résistance. Ainsi pour une même matière, plus le diamètre est élevé, plus le fil sera résistant. Mais il faudra trouver le bon compromis avec deux paramètres tout aussi important qui sont impactés par le diamètre : la discrétion visuelle et la discrétion "tactile" (finesse et souplesse de fil). Un nylon de fort diamètre sera certes plus résistant, mais beaucoup moins discret lorsque le poisson s'approchera, puis éventuellement, engamera la ligne.

Le diamètre d'un fil a également un rôle dans la quantité de fil que l'on pourra mettre dans la bobine d'un moulinet, ainsi plus le diamètre d'un fil est élevé (plus il est "gros") et moins de longueur de celui-ci on pourra stocker dans le moulinet.

La résistance : En fait il existe plusieurs types de résistance pour un fil mais la première à connaitre et dont parle le plus souvent est celle indicative apparaissant sur la bobine. Cette indication correspond à la limite à laquelle le nylon casse sous l'étirement d'un poids, elle est généralement exprimée en kilogramme. Il faut apprécier cette donnée comme une résistance linéaire, ainsi si on fait pendre dans l'air un poids de 2 kg à un fil dont la résistance est annoncée à 1,8 Kg, celui-ci devrait casser.

En revanche, si on prend l'exemple d'un nylon d'une résistance de 1,8 kg, cela ne signifie pas qu'il cèdera obligatoirement sur un poisson de 2,5 kg. En effet le poisson est "porté" en partie par l'eau donc "pèsera moins" que son poids réel sur la ligne. A contrario un poisson qui tire sur la ligne en se déplacement rapidement pourra exercer une contrainte sur le fil supérieure à celle qu'aurait produit son seul poids.

Il faut considérer cette donnée constructeur comme un ordre d'idée car la résistance réelle du fil est parfois inférieure à celle annoncée... sans compter que votre fil peut réduire en résistance dans certaines circonstances, en premier lieu avec les noeuds. Les noeuds créaient obligatoirement un point faible sur la ligne en serrant le fil et en changent ainsi ses capacités (écrasement, perte d'élasticité,...) pouvant abaisser sa résistance de 5 à 40 % par rapport à celle annoncée. Bien entendu la résistance de votre fil diminuera au fur et à mesure du temps avec son usure (frottements, exposition prolongée des nylons aux rayons UV du soleil,...).

Enfin, d'autres critères interviennent pour le choix d'un fil en fonction de ce qu'on attend de lui et des qualités que l'on recherche :

  • la résistance à l'abrasion : que ce soit celle liée au frottement sur les rochers où celle liée aux dents de certains carnassiers (brochets)
  • L'élasticité : un fil possédant une bonne élasticité (nylon) "amortira" mieux les rushs des poissons et sera moins cassant, il pourra également permettre d'absorber certaines vibrations qui peuvent s'avérer désagréables à moyen terme lorsque l'on pêche avec des leurres très vibrants. Un fil dépourvu d'élasticité (tresse, fluoro-carbone) aura lui a contrario l'avantage de mieux transmettre l'information (vibrations, "toc",...) venant du bout de la ligne ce qui est indispensable à certaines pêches.
  • la souplesse/rigidité du fil
  • la mémoire du fil : un fil ayant une grande mémoire aura tendance en sortant du moulinet à garder la forme de spires entrainant potentiellement plus de perruques